Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram

Nos pratiques s’inspirent de la pédagogie « Piklérienne » (Emmi Pikler) pédiatre hongroise.

L’approche dans la bienveillance et le souci du bien-être sont les valeurs essentielles d’Amstramgram.

L’observation auprès des enfants peut amener les équipes à faire évoluer certains aspects de ce projet qui n’est nullement figé.

Et ceci afin d’atteindre et de parfaire les objectifs qui nous paraissent essentiels.

Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram

Le choix de la micro crèche

Le choix de la structure d’une micro crèche correspond vraiment à l’idée d’un accueil de qualité.
Le petit nombre d’enfants permet un accueil plus personnalisé, une connaissance plus fine de l’enfant et de son environnement.
Il est alors plus facile de prendre en compte les besoins individuels, d’identifier et de répondre au besoin de sécurité de l’enfant.
Le sentiment interne de sécurité contribuera à construire une image interne de confiance en soi, un sentiment d’exister indispensable.
L’enfant qui se sent en sécurité, reconnu dans son être et non pour ce qu’il fait, saura développer son bonheur et sa socialisation.
Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram.
Notre objectif
Nos micro crèches sont un lieu d’éveil, de curiosité, de stimulation et de partage. Elles aident l’enfant à s’épanouir. Elles lui permettent un développement harmonieux : affectif, cognitif, moteur et social. En respectant son individualité et sa personnalité, tout en humanisant le lien, il construira une image interne de confiance en soi qui permettra son ouverture aux autres en vue de sa socialisation.
La crèche doit offrir une pédagogie visant à la sécurité intérieure de l’enfant.
Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire
  • qu’un vrai partenariat existe entre les familles et l’équipe.
  • que des règles de vie soient instaurées pour le bien être de chacun.
Les professionnels et les parents doivent garder comme objectif qu’ils sont là pour le bien être de l’enfant. Ils doivent le respect et faire en sorte que celui-ci s’épanouisse en collectivité tout en acquérant l’autonomie. C’est en cela qu’il s’agit d’un projet de coéducation parents professionnels.
Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram
Le jeu et les activités
Le jeu est essentiel au bon développement de l’enfant et dans la construction de l’individualité de sa personnalité. Eduquer, accompagner un enfant n’est pas éduquer « le faire » mais « l’être ».
« Aide moi à faire tout seul » selon une célèbre phrase de Maria Montessori.

MOTRICITE

Dans sa motricité libre, le jeune enfant apprend à être attentif à ce qu’il fait, à être en joie.
Il acquiert la notion de « faire effort » de persévérance, ressource tellement importante pour les acquisitions de sa vie ultérieure et de son bonheur. La motricité libre permet à l’enfant d’être initiateur de son mouvement. Sous le regard attentif de l’adulte, il prend peu à peu conscience de ses limites et peut élaborer ainsi sa pensée. « comment puis je faire ? Comment monter sur le toboggan ? »
Il développe ainsi son sentiment de compétence, de réflexion, de représentation corporelle et son sentiment d’exister.

ACTIVITES

Ce sont dans les activités librement choisies, que votre enfant développera son autonomie, sa motivation (source indispensable pour apprendre), dans l’expérimentation librement choisie. Un enfant est capable de se développer par lui-même. Il acquiert de cette façon une grande assurance fondée sur la sécurité et la confiance en soi. C’est aussi dans l’activité librement choisie que l’enfant structure sa motivation et son goût d’apprendre et non dans l’activité dirigée. Un cadre sera donné , protecteur et stimulant sous l’oeil attentif et bienveillant de l’adulte. Le regard porté sur l’enfant en train de jouer est d’une extrême importance pour sa confiance en soi. La crèche doit préparer par la suite, à son adaptation à l’école en travaillant avec l’enfant sa relation à l’autre, à soi. Quand l’enfant se sent bien avec lui-même, il peut aller à la rencontre avec les autres. L’équipe doit avoir un rôle d’accompagnant, humaniser le lien et c’est ce travail qui socialise l’enfant et non le regroupement exigé sur le tapis pour chanter ou faire le collage imposé, ni les séances pots collectives. L’accompagnement de votre enfant doit être individualisé, les accueillantes doivent être dans un regard attentif à chacun. Elles doivent lui permettre de rencontrer les autres à son rythme, de faire ses découvertes à son rythme.
Il faut savoir que les aménagements des espaces sont conçus pour stimuler les découvertes et les apprentissages de votre enfant. L’enfant doit pouvoir au sein de son espace de vie, grimper, courir, manipuler, jeter, se cacher….. Les lieux sont conçus pour que les enfants aient à leur disposition les jeux, jouets, et toutes les activités nécessaires à leur épanouissement : 8 Espace jeux imitation (cuisine, poupées …), espace jeux d’expérimentation (bac à sable, parcours moteur), et motricité fine, (perles en bois, dessin, peinture, modelage….), espace détente (coin lecture, coin musique..). C’est aussi dans cette liberté de mouvement, dans l’activité librement choisie que l’enfant développe sa confiance en l’adulte et peu à peu intègre la notion d’obéissance. Cette obéissance tant attendue par les parents passe par la confiance, la joie partagée avec l’adulte et non la répression. Obéir demande une capacité intellectuelle qui n’est pas possible avant au moins trois ans.
Les repas
Le moment du repas doit être un temps calme et convivial. Les repas sont donnés en fonction des rythmes individuels des enfants accueillis. MANGER EST UN ACTE DE PLAISIR. Le repas qui réunit les enfants autour de la table devient un moment de partage et de communication . Tout comme le langage, le repas est un moyen de s’exprimer. MANGER EST UN ACTE DE DECOUVERTE ET DE PRISE D’AUTONOMIE. On ne force pas l’enfant à manger, cependant, il est important de l’inviter à goûter à tous les aliments avant d’en exprimer le refus. L’équipe est vigilante aux risques d’allergie. Un plan d’accompagnement individuel (PAI) peut être mis en place à la demande des familles et en collaboration avec les médecins traitants.
Restauration collective  qui est livrée en liaison froide avec produits locaux , viandes labellisées bleu blanc cœur , quelques produits bio selon les menus proposés, et suivis par une diététicienne.
L’accueil quotidien - Créer et maintenir un lien
Les professionnels accueillent les enfants et les parents en prenant soin de dire bonjour à l’enfant.
Les parents prendront le temps d’ôter le manteau de leur enfant et lui mettre ses chaussons. Il est important aussi de prendre quelques instants pour dire bonjour à l’ensemble de l’équipe et aux autres enfants. Ce temps d’accueil personnalisé constitue un temps de transition entre la famille et la crèche.
Par le biais des transmissions orales du matin, les parents assureront le lien entre ce qui se passe à la maison et la crèche. Il est important qu’ils tiennent informés les professionnels des évènements, des changements intervenus à la maison, car ils ont des incidences sur le comportement de l’enfant à la crèche. L’objectif est d’assurer une continuité et une stabilité. L’enfant, doit pouvoir faire le lien entre ces 2 lieux de vie. Ainsi, il construira « son histoire ». Il semble très important de verbaliser de façon claire, le départ du parent qui accompagne l’enfant. Et il convient de ritualiser cette séparation dans les bras par exemple du professionnel qui l’accueille (calin dans les bras, un salut par la fenêtre…)
Par le biais de transmissions orales du soir, les professionnels prendront le temps de parler aux parents, de discuter de la journée, de raconter les petites anecdotes avant de leur dire au revoir.
Un cahier de liaison est remis aux familles lors de l’adaptation. Il permet de faire du lien entre la veille et le jour d’accueil par exemple. Il permet aussi de noter les évènements vécus par l’enfant dans sa journée en crèche (à la demande des familles), et de donner les informations importantes concernant la vie de la crèche.
Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram
Le doudou
Si votre enfant a un doudou à la maison, il est judicieux, voire indispensable de le ramener à la crèche.
Il sera mis à sa disposition, et l’enfant aura la possibilité de le prendre à tout moment.
Le doudou n’est pas qu’un lien avec la maison, avec papa et maman, c’est aussi un objet sur lequel il a encore toute-puissance. La crèche, même si elle est pensée dans son organisation, est un lieu de stress, de frustration et d’interdit. Un enfant qui vit cela doit pouvoir courir vers son doudou ; le prendre, le tripoter, le mordre, pour évacuer son stress, le trop-plein.
Le change et l'acquisition de la propreté
Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram
C’est une occasion d’échange entre un adulte et un enfant. Que l’enfant porte encore des couches ou qu’il aille aux toilettes ce temps ne se déroule pas à heure fixe. Ce moment reste un temps privilégié, dans le respect du corps de l’enfant. La verbalisation est primordiale pour expliquer à l’enfant ce qui se passe, ce qu’on lui fait. L’apprentissage du pot commence à la maison et se poursuit à la crèche et non l’inverse.
Le développement de chaque enfant étant différent, il est impossible de fixer un âge précis. Le dialogue avec les parents est alors primordiale à ce moment , afin de maintenir une cohérence entre la famille et l’équipe éducative.
Règles de vie :
Ne pas forcer un enfant à aller sur le pot
Ne pas réprimander , ni faire de commentaires désobligeants en cas d’accident.
Afin de respecter sa pudeur, on limite les allées et venues des autres adultes dans l’espace réservé au change ou aux toilettes.
Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram
Le sommeil
Il est indispensable de respecter les rythmes de sommeil de l’enfant. L’adulte professionnel a pour tâche de repérer les signes de fatigue de l’enfant (pleurs, frottement des yeux…) et d’organiser au mieux ce temps pour lui. Ce temps de repos variable d’un enfant à l’autre assure l’équilibre et la bonne santé de l’enfant. Afin d’accompagner l’enfant, dans son endormissement (ou son repos) l’équipe met en place des rituels permettant à celui-ci de s’abandonner en toute sécurité.
Présence de l’adulte jusqu’à l’endormissement
Baisse des sollicitations sonores et visuelles
Lit personnalisé
Doudou et sucette
Surveillance de la température de la pièce
Réveil échelonné (chaque enfant est levé dès son réveil)

Projet éducatif Vernon – Accueil jeune enfant Vernon – Amstramgram

Restauration collective assurée par ANSAMBLE

En savoir plus

Les menus de nos crèches jusqu’au 3 Mars 2019

En savoir plus

Besoin de renseignements